SHIN GI TAI DO : Krav Maga La Ciotat - Karate La Ciotat - Penchak Silat La Ciotat - Baby Karaté La Ciotat - Self défense La Ciotat - Cardio Training La Ciotat
 

       

Accueil    Le Club    Krav Maga    Penchak Silat    Karaté de Rue    Baby Karaté    Les Instructeurs

Cours & Inscriptions    Stages & Evènements    Formations en ligne    Vidéos    Tutos    Boutique    Contact

 
 
LE PENCHAK SILAT AFR
(Académie Franck Ropers)
 

Le Penchak Silat est constitué de techniques issues de l’observation des combats d’animaux de la jungle.

Penchak Silat signifie "aptitude à combattre avec des mouvements variés et appropriés" Penchak se définit comme "mouvements variés et habile du corps" et Silat comme "art de combattre".

En Penchak , tous les aspects du combat sont abordés : des percussions, des balayages, des projections, des clés, des luxations, des esquives et du combat contre et avec armes…L'objectif du Penchak Silat est d’être efficace en combat réel.

La pratique du Penchak Silat permet de se défendre rapidement et efficacement. La connaissance de notre corps et de ses possibilités permet en outre d’accéder à un certain état de sérénité: en effet, le contrôle de la peur et du stress permet de gérer au mieux certaines situations de conflit urbain.

 

 

Le style Sétia Hati Tératé

Parmi les 150 styles de combat dans l’archipel indonésien, un des styles les plus connu est le Sétia Hati Tératé qui était représenté en Europe par le maître Turjpin, originaire de Java. Le nom de cette école associe deux groupes de mots : Sétia Hati évoque « le cœur fidèle », référence à la fidélité envers les règles suprêmes. Tératé est le nom d’une fleur de Lys aquatique indonésienne, symbole de tranquillité sereine et de beauté, qui peut néanmoins se montrer tout à coup vénéneuse. Ce style a été créé par Ki-Ngabéhi Soherodiwirgo (alias Pak Soéro), né à Java en 1907 et décédé en 1948. Pak Soéro est issu d’une famille princière, et a reçu une éducation très stricte selon la tradition musulmane. Dès son plus jeune âge, il montre des capacités intellectuelles et physiques hors du commun. Son père sélectionne personnellement des maîtres pour veiller à son éducation. A l’âge de 7 ans, il commence à fréquenter le sanctuaire de Pondokan Pesantrem, réputé pour son éducation islamique.

C’est à ce même âge qu’il fut initié aux techniques de Silat. Il s’entraîne rigoureusement pendant une dizaine d’années et devint le meilleur disciple du Pensantrem, ayant maîtrisé tous les styles, chose rare à l’époque, surtout pour un enfant. A force de recherches personnelles, il aboutit à 30 ans, à une synthèse qu’il intitula Sétia Hati Tératé, célèbre en Indonésie pour sa terrible efficacité. Avec l’autorité de ses maîtres, il quitte le Pesantrem pour aller fonder sa propre école. L’accès à son école est soumis à des tests dont le but est de déterminer le caractère des postulants ; pour mesurer le degré de courage de ceux qui voulaient devenir ses disciples. Il invite les plus courageux à commencer l’initiation dont la base est de ne jamais dire « j’ai mal » ou « j’ai peur ». « Vous ne devez jamais avoir peur, si ce n’est de Dieu » disait-il à ses disciples. L’initiation se déroulait en secret au fond de la jungle dans une Communauté qui rappelait l’atmosphère des monastères. Très tôt le matin, il réveillait lui-même ses disciples, environ une trentaine, qui vivaient sur place. Après la séance de pratique spirituelle, les élèves répétaient pendant pas loin de deux heures la même technique de façon à forcer les disciples à puiser les dernières miettes d’énergie au plus profond d’eux-mêmes.

Après l’entraînement, pendant que le maître se retirait pour méditer, les disciples exécutaient divers travaux ménagers. Puis venait l’heure du repas qu’il servait lui-même. La deuxième partie de la journée suivait le même canevas. Lorsque les japonais envahirent, en 1940, l’Indonésie, il forma une équipe suicide constituée par des pratiquants des 150 styles de Silat. Il devient le chef d’une petite armée qui devait conduire la résistance contre les envahisseurs. Sa tête fut mise à prix pour la somme de 50.000 dollars de l’époque. Les autorités ne pouvant l’arrêter et comme personne ne le dénonçait, les autorités d’occupation prirent sa famille en otage, le forçant à se livrer. Pour sauver sa femme et ses enfants, il se rendit. Il fut exécuté en 1948. Depuis, son nom reste gravé dans la mémoire des Indonésiens. C’est ainsi que la légende s’emparera de lui pour la postérité.

   

 

 

HORAIRES & LIEU DES COURS

 

A partir de 14 ans

MARDI 20H00 à 21H30

VENDREDI 19H00 à 20H00 

 

Complexe Omnisports René Canezi (Ex Les Matagots)
Avenue Guillaume Dulac 13600 La Ciotat
 

Les cours de PENCHAK SILAT dispensés au club SGTD La Ciotat sont uniquement axés sur la partie SELF DEFENSE de cette discipline et non sur la partie Traditionnelle.

 
 

Accueil    Le Club    Krav Maga    Penchak Silat    Karaté de Rue    Baby Karaté    Les Instructeurs

Cours & Inscriptions    Stages & Evènements    Formations en ligne    Vidéos    Tutos    Boutique    Contact

                    

La dénomination "Karaté de rue" est une marque déposée auprès de l'INPI et fait donc l'objet d'une protection juridique.

© Copyright SHIN GI TAI DO -  Tous droits réservés - Site créé par Numérisland